Étude

: un carrefour de discussions entre utilisateurs et marques

Plus informés que la moyenne et prêts à partager les nouveautés du secteur, les utilisateurs Twitter sont des passionnés de l'auto ainsi que de potentiels acheteurs à court et moyen terme particulièrement sensibilisés aux questions écologiques. Retour sur les caractéristiques de cette communauté qui attend des preuves d'ouverture et de modernité de la part des constructeurs auto.

L’automobile est avant tout une passion pour une part importante des utilisateurs de Twitter en France

Les utilisateurs de Twitter expriment une appétence particulièrement marquée vis-à-vis de l'actualité et des innovations en matière d’automobile (46% vs. 34% des internautes français).

Ils consomment tous types de contenus leur permettant d’être mieux informés sur le sujet, et plus d’un tiers d’entre eux déclare également aimer regarder des publicités auto (37% vs. 26% des internautes).

Ils cherchent en permanence à se tenir au courant des dernières actualités au sujet des véhicules sur le marché (54% vs. 42%), et sont des références pour leur entourage lorsque quelqu’un à besoin de conseils en vue d’un achat (41% vs. 29% des internautes).

Ils ont un niveau d’information supérieur à la moyenne et sont également plus enclins à partager et diffuser des contenus auto (28% vs. 15% des internautes).

Ils apprécient particulièrement les voitures qui se démarquent des autres (50% vs. 41%) et considèrent davantage leur voiture comme un moyen d’exprimer leur personnalité (47% vs. 35% des internautes).

Leur passion implique un renouvellement fréquent de véhicules

Les deux-tiers des utilisateurs de Twitter envisagent un achat de voiture au cours des quatre prochaines années, proportion nettement supérieure à l’ensemble des internautes français (67% vs. 56%). 

Cette sur-représentation est d’autant plus marquée à un horizon plus proche :
• Achat envisagé à l’horizon 2 ans : 49% (vs. 36%)
• Achat envisagé à l’horizon 1 an : 31% (vs. 18%)
• Achat envisagé à l’horizon 6 mois : 15% (vs. 8%)

Parmi les intentionnistes auto, la majorité (57%) envisage un achat neuf (vs. 49% des internautes intentionnistes sur les 4 prochaines années).

Auprès des utilisateurs de Twitter, les principales raisons de changement de véhicule sont liées aux coûts d'entretien et de consommation, à l'empreinte environnementale ainsi qu’à un changement de gamme :
• 32% pour des raisons économiques (entretien et carburant)
• 31% pour des raisons écologiques (passage à l’hybride ou électrique)
• 27% pour changer de gamme
• 26% pour un véhicule plus grand

Pour leur prochain achat, une large majorité des utilisateurs va envisager un véhicule écologique dans les choix possibles. Ainsi 75% d’entre eux seraient prêts à acheter un véhicule hybride (vs. 67% des internautes) et 51% pourraient sauter le pas directement vers l’électrique (vs. 36%).

En termes de financement, les utilisateurs de Twitter se montrent particulièrement ouverts à des offres spécifiques de type : 
• “Packs auto” tout en un (51% vs. 42% des internautes) comprenant crédit automobile + assurance dommage du véhicule + assistance + entretien + extension de garantie constructeur.
• Crédit-bail: 46% (vs. 36%)
• Crédit report: 37% (vs. 24%)

Ils ont des attentes fortes vis-à-vis des constructeurs automobiles sur Twitter

Pour 63% des utilisateurs, les constructeurs automobiles présents sur Twitter renvoient une image plus moderne, plus innovante et plus jeune de ces marques. 

Les utilisateurs apprécient tout particulièrement de pouvoir utiliser Twitter pour interagir avec les constructeurs (59%), générant plus de proximité avec des clients se sentant ainsi privilégiés (Cité par 33%).

Près de la moitié des utilisateurs de Twitter voient Twitter comme un moyen d’être les premiers informés sur le secteur automobile (43%) et un sur deux (50%) comme un bon moyen de partager les informations venant des constructeurs automobiles. Plus le contenu est de qualité, plus il va bénéficier de l’effet d’amplification de Twitter.

La communauté parlant d’automobile sur Twitter est également une source d’information précieuse permettant d’échanger avec d’autres passionnés (47%) et apportant ainsi de la valeur pour les utilisateurs.

Méthodologie

Etude réalisée en partenariat avec Harris Interactive en Juin 2018. Une phase quantitative avec 1356 internautes et 605 utilisateurs de Twitter français représentatifs sur âge, sexe, CSP, localisation et fréquence d’utilisation.